Night Of The Living Bread (Kevin S. O’Brien, 1990)

Réalisateur : Kevin S. O’Brien
Origine : États-Unis
Année de production : 1990
Durée : 08 minutes
Distributeur : Elite Entertainment
Interdiction : Aucune
Interprètes : Vince Ware, Katie Harris, Robert J. Saunders

Arrivés au cimetière pour fleurir la tombe de leur mère, Barbara et Johnny sont attaqués par des pains de mie vivants. Johnny étant mis KO, Barbara court se réfugier dans une maison de campagne où elle rencontre Ben et deux autres survivants. Mais ils ne vont pas tarder à être encerclés par une horde de pains de mie impitoyables qui cherchera par tous les moyens à avoir leur peau. L’invasion ne fait que commencer…

Petite parodie assaisonnée d’un humour délicieusement kitsch de Night Of The Living Dead de George A. Romero, ce court-métrage indépendant de Kevin S. O’Brien obtint un succès inespéré lors de sa sortie. Tout d’abord diffusé sur une chaîne de télévision locale de Pittsburgh, (Pennsylvanie) puis carrément inclus dans les bonus de l’édition dvd célébrant le trentième anniversaire du chef-d’œuvre de l’initiateur de la célèbre saga des morts-vivants, Night Of The Living Bread est une petite perle comique dont l’aspect volontairement désuet ravira les fans du film original.

Intégralement en noir et blanc, le film multiplie les effets « vieillots » pour se rapprocher au maximum de son modèle. L’image n’est pas très nette et la musique reste très présente, tonnant son thème dramatique de manière exagérée et vraiment très drôle compte tenu du décalage existant entre le son et les images qui nous sont données à voir. En effet, la situation est tout ce qu’il y a de plus grotesque : des pains de mie sautent littéralement au visage de leurs victimes qui se débattent de toutes leurs forces mais qui finissent immanquablement par périr des violentes attaques de leurs assaillants enragés.

Il est absolument hilarant de s’imaginer (sans mal) les mecs hors cadre qui balancent les pains de mie sur les acteurs, ou encore les fils qui les suspendent dans les airs. Les scènes où les personnages brandissent toaster et micro-ondes pour tenter de repousser les pains de mie atteignent des sommets en matière d’humour absurde ; de même que les conseils prodigués par les autorités par l’intermédiaire de la télévision, suggérant à la population de se méfier des restes au frigo qui peuvent également devenir agressifs si l’envie leur en prend ! Le final où Ben, ne voyant plus d’ennemis par la fenêtre, se décide à ouvrir la porte et se retrouve enseveli en forme de croix sous une montagne de pains de mie tueurs clôt avec brio cet hommage cocasse au film qui a révolutionné le cinéma d’horreur vingt ans auparavant.

Une bonne petite parodie en somme, très simple mais très fun, qui tire toute son efficacité d’une ambiance bon enfant et d’une utilisation ingénieuse des moyens du bord. Dans le même genre, je vous conseillerais la fausse bande-annonce Revenge Of The Gang Bang Zombies, moins innocent mais tout aussi drôle !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :